Ce que nous retiendrons …


Final...

Chers amis,

De ce dimanche 24 novembre 2019, nous pourrions n'en retenir qu'un tableau d'affichage avec une liste de résultats, devant lequel se masse équipiers et skippers clamant leur joie ou leur déception, tels des élèves de terminale face au verdict de leur examen final. Mines déconfites face aux joies exacerbées se livrent dans un tableau gris.

Mais que nenni. Niet. Nada. Que dalle. Et bien alors quoi ?

De ce dimanche 24 novembre 2019, nous allons en retenir une très belle journée sur l'eau, magistralement menée par un duo de chefs d'orchestre en la personne d'Ivan et de Julie, dont l'audace aura été de préférer lancer de courtes manches plutôt de que noyer la flotte entre Cap de Beg Meil et les Moutons. Joli coup, je l'avoue, parfaitement maîtrisé. BRAVO à vous deux.

Que dire de ce 1er départ lancé sans trembler. Vent mou, de face, vitesse faible... tout était désigné pour un départ d'une "calmitude" ennuyeuse. Et pourtant, l'action fut au rendez vous. Georges Lucas n'aurait su mettre en scène un tel genre cinématographique tant l'expression des acteurs était forte. Et de grâce, fautifs et victimes, que le frisson envoutait, ce sont débattus comme des héros, bataillant ardemment avec le peu d'arme qu'ils avaient sous la main. Ma doué Beniguet, fichtre, diable, quelle scène !

Départ donc pour un long parcours de 20 miles par un vent de sud très faible. Un truc de malade. Mais Docteur Julie, dans sa sagesse, préfère prendre les devants et annonce que la marque Linuen sera le point bascule pour une fin de manche, ou mieux une marque de réduction de parcours. Futé diront certain. Coup de bol pour d'autre. Et c'est finalement la réduction qui nous mena vers Lu Vraz, puis retour via Linuen pour un sprint ( lol ) sous spi jusqu'à l'arrivée.

Pour le groupe régate, pas le temps de souffler. (Bon ok, on n'a pas été mal mené, mais quand même, la pause pipi pour ces dames, faut y penser). Aussitôt le dernier arrivé qu'un départ est lancé pour un A/R départ/Linuen/arrivée. Là, les malheureux de la 1ère manche se disent en douce qu'il vont se refaire. Dans les cockpits, les stratèges (souvent trop nombreux sur un même bateau) affutent leurs arguments. Avec pour but de ne pas refaire les mêmes con....es ! Tu parles ! Et voila la flotte qui s'élance dans cette seconde et dernière manche de ce Challenge Accastillage Diffusion Concarneau.

De ce dimanche 24 novembre 2019, nous en retiendrons tous très certainement cette convivialité qui nous lie, ces amitiés qui dures, ces amitiés qui naissent. Nous en retiendrons une participation en légère hausse, avec toujours le même engouement. Nous retiendront aussi que, quel que soit son niveau, participer à ces régates amateurs, regroupant sans distinctions les débutant qui apprendront toujours des plus aguerris (et vice versa).

De ce dimanche 24 novembre 2019, vous en retiendrez ce que bon vous semble, du moment que l'envie de revenir soit votre engagement 2020.

Résultats

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *