C’est pas la belle mer qui prend le marin…


C'est pas la belle mer qui prend le marin

Voila quelque temps que je n'ai pas pris la plume. Oui, comme beaucoup, j'ai une vie de famille et professionnelle. Alors, dans ces moments là, on attend l'occasion. La bonne. Et là, c'est le cas. Car aujourd'hui, moi comme mes amis de la vallée des fous, on a fait de la voile...

C'te blague. De la voile on en fait tout les 15 jours au moins. C'est pas faux. Mais aujourd'hui c'était de la voile avec du vent. Beaucoup de vent. Du soleil. Plein de bateaux. Plein de voiles. Plein de fous.

Les anémomètres se sont affolés. Certains auraient mesuré 30.5 nœuds. Ça claque hein. Alors forcement, dans ces conditions, le matériel souffre. Les marins aussi. A commencer par une équipière qui est passée par dessus bords. Plus de peur que de mal, heureusement et on espère tous qu'elle se remettra vite de cette émotion. Ensuite les spis ont fait les frais des surventes. 4 spécimens relégués au rang de chiffons... et du taf pour les voileries. On ne parle pas du petit accastillage qui n'a pas résisté. Bref, un peu de violence aujourd'hui, mais aussi beaucoup de sensations.
Le comité, dans sa sagesse, et après avis des concurrents, a remplacé la dernière manche, qui devait être un côtier, par une 3ème et dernière banane, réduite à 1 tour.

Dans le groupe Régate, ils étaient 13 à s’aligner sur la ligne de départ de la 1ère manche. Aquarius de Nicolas Le Troquer terminera 1er, suivi de Can U Sail d'Ingrid Bouffioux et Walli d'Adrian Maguet. Mais les conditions ont eu raisons de 3 concurrents et ils n'étaient plus que 10 pour la 2ème manche remportée par J3M de Marc Morvan suivi par Can U Sail et Walli. Les conditions ayant franchement fraîchis, le 3ème et dernier départ aura été donné pour 8 concurrents. Au classement de cette dernière, J3M à nouveau, suivi de Can U Sail et Sioul de Laurent Bellec.

Dans le groupe Côtier, ils étaient 3 valeureux guerriers à prendre le 1er départ. Maurice Pelletier sur son First 285 Vent Libre terminera en tête des 2 manches courues. Christine Jouanjan sur son Kelt 8 A Suivre terminera 2ème dans la 1ère et abandonnera dans la seconde. Quant à Frédérique Boësse sur son Advantage 25 Yapado et son équipage féminin abandonneront durant la 1ère manche suite à la casse d'un winch.

On notera la participation exceptionnelle de 3 Sun Fast 32 de l'école des Glénan. A force de les croiser dans la baie, nous sommes heureux de leur engagement, espérant bien sur que d'autres occasions se présenteront.

Cet épisode venteux et sportif s'est terminé devant ce fameux buffet Campagnard toujours aussi convivial et festif. 

Merci au comité et à tous les concurrents, et rendez vous le 26/11/2017 pour la 6ème manche du Challenge d'Automne.

Résultat 5ème manche du Challenge d’Automne 2017

5ème manche du Challenge d’Automne 2017

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *